Bannière Nom de l'unité Centre sportif
fumee.jpg

Espace sans fumée

Video 8defis cigaretteSaviez-vous que...

  • Des consultations en changement de comportement se déroulent au Centre sportif;
  • Le Centre sportif s'est doté d'une politique à l'égard de l'utilisation de la cigarette électronique.

 

 

Trucs et astuces 

La cigarette augmente le risque de démence

Une nouvelle étude réalisée par des chercheurs du King’s College de Londres avance que fumer augmenterait les risques de démence.

Durant 8 ans, 8800 volontaires âgés de plus de 50 ans ont été soumis à des exercices visant à tester leur mémoire, leur fluidité verbale ou leur attention.

D’après les résultats obtenus, le tabac pourrait conduire à un déclin accéléré de la fonction cérébrale, dont celles des fonctions cognitives. Ainsi, cette étude qui est apparue dans la revue Age and Ageing encourage vivement les personnes à changer leur mode de vie.

Pour en savoir plus

Deux Québécois sur trois mourront du tabagisme

Selon une nouvelle étude australienne, deux fumeurs sur trois mourront du tabagisme s'ils ne trouvent pas le moyen d'écraser pour de bon.

Les fumeurs triplent leur risque de mortalité et qu'ils meurent, en moyenne, 10 ans plus jeunes que les non fumeurs, affirment les chercheurs. Fumer seulement dix cigarettes par jour double le risque de mortalité, tandis que griller un paquet par jour le multiplie par quatre ou cinq.

Jusqu'à présent, la croyance voulait qu'environ la moitié des fumeurs meurent du tabagisme, avant que des études britanniques et américaines ne gonflent ce pourcentage à 67 %.

Pour en savoir plus

Deux Québécois sur trois souffrent de tabagisme

Deux Québécois sur trois sont touchés directement ou indirectement par un problème de santé causé par le tabagisme, indique un sondage commandé par le Conseil québécois sur le tabac et la santé.

Selon le directeur général de l'organisme, Mario Bujold, les résultats du sondage - dévoilés à l'occasion de la première journée de la semaine sans tabac - «indiquent clairement que le problème du tabagisme touche l'ensemble de la population du Québec, pas uniquement les fumeurs». Il a dit par exemple que les proches des victimes du tabac doivent eux aussi vivre avec les conséquences du tabagisme. Il ajoute que ce problème devrait concerner tous les Québécois.

Selon le Conseil québécois sur le tabac, un fumeur meurt chaque heure au Québec. Le tabagisme cause la majorité des cas d'emphysème, de cancers du poumon et de maladies du coeur. Malgré cela, 21,4 % des Québécois de 12 ans et plus fument. De ce nombre, un fumeur sur deux mourra des suites du tabagisme.

Pour en savoir plus

Toute la lumière sur la cigarette électronique

La « e-cigarette » ne fait pas l’unanimité chez les professionnels de la santé. Résumé du débat en trois points.

Est-elle légale?
Au Canada, seules les cigarettes électroniques sans nicotine sont permises, car elles ne sont pas visées par la Loi sur les aliments et drogues. Pourtant, Protégez-Vous a constaté en mai 2014 qu’il est facile de trouver des produits avec nicotine sur le Web et même dans les tabagies.

Est-elle dangereuse?
Tout comme Santé Canada, le ministère de la Santé et des Services­ sociaux du Québec déconseille, dans un communiqué publié sur son site Web, l’usage des cigarettes électroniques avec ou sans nicotine « jusqu’à ce que soient mieux compris les impacts de leur consommation sur la santé ».

Est-elle efficace pour arrêter de fumer?
« Aucune étude n’indique qu’elle est plus efficace que les timbres ou la gomme à la nicotine, souligne le Dr Martin Juneau, directeur de la prévention à l’Institut de cardiologie de Montréal. Mais depuis mai 2013, j’observe que 60 % de mes patients qui utilisent la cigarette électronique [avec nicotine] arrêtent complètement de fumer en quelques mois. Une autre proportion d’environ 20 %, souvent les gros fumeurs, garde quelques cigarettes par jour. C’est un succès spectaculaire. » 

Pour en savoir plus

La cigarette électronique est-elle LA solution?

Une nouvelle étude réalisée par l'Institut thoracique de Montréal révèle que la cigarette électronique est très efficace dans la lutte contre le tabagisme. Environ 43% des fumeurs suivis par l'équipe du pneumologue Gaston Ostiguy en 2014 ont arrêté de fumer grâce à cet outil.

En plus de fumer, ces patients présentaient tous d'autres problèmes de santé, comme des troubles respiratoires ou cardiovasculaires, rendant l'abandon du tabac plus pressant.

Des 179 patients, 75 ont utilisé la cigarette électronique dans leur lutte contre le tabagisme et 104 ont utilisé d'autres moyens, comme les timbres de nicotine, les gommes ou les inhalateurs. Au bout de 30 jours, 43% des utilisateurs de la cigarette électronique avaient cessé de fumer, contre seulement 31% de leurs vis-à-vis.

Pour en savoir plus

Bien se préparer à arrêter de fumer

Comme tout voyage, celui qui vous mènera à une vie sans tabac doit être bien préparé. Pour vous y aider, le Défi j'arrête, j'y gagne! dresse une liste d’activités et de trucs à essayer avant le jour J.

  • Une semaine avant: Réflexion!
    Prendre conscience de votre dépendance au tabac.
  • 6 jours avant: Prise de conscience
    Analyser vos habitudes et observer les effets physiques de la dépendance.
  • 5 jours avant: Analyse
    Mettre le doigt sur les événements qui déclenchent le réflexe de fumer.
  • 4 jours avant: Engagement
    Obtenir du soutien et de l'encouragement dans votre entourage et ailleurs.
  • 3 jours avant: Grand ménage!
    Évacuer lentement la cigarette de votre environnement.
  • 2 jours avant: Grand ménage! (la suite)
    Effacer les traces du passage du tabac dans votre vie.
  • 1 jour avant: Concentration
    Prendre conscience qu'il ne reste plus que quelques heures avant de vivre un moment unique dans votre vie. Stimuler sa fierté face à cette décision et se préparer physiquement.
  • Le jour «J»: et... Action!
    Faire preuve de courage pour devenir réellement un non fumeur.

Télécharger la liste complète

Défi J'arrête, j'y gagne

Le Défi J'arrête, j'y gagne invite chaque année les fumeurs qui sont prêts à arrêter de fumer, à passer à l’action. En s’inscrivant, les participants s’engagent à ne pas fumer pendant 6 semaines.

Pour en savoir plus