Bannière Nom de l'unité Centre sportif
8defissante-psychologique-1.jpg

Équilibre psychologique

Trucs et astuces 

Dormir entre 6 et 8 heures

Dormir plus de huit heures ou moins de six heures paraît accroître nettement dans les deux cas le risque cardiovasculaire, selon une étude menée sur l'ensemble des États-Unis dont les résultats ont été présentés dimanche à un important forum de cardiologie à Chicago.

Ceux dormant moins de six heures par nuit voient ainsi le risque d'accident vasculaire cérébral et d'infarctus doubler. La probabilité de défaillance cardiaque est aussi multipliée par 1,6.

Pour les personnes indiquant dormir plus de huit heures par nuit, ils voient leur risque de souffrir d'angine de poitrine doubler et celui d'avoir une maladie coronarienne augmenter 1,1 fois.

Les chercheurs ont étudié rétrospectivement environ 3019 personnes âgées de plus de 45 ans qui ont participé à l'enquête nationale sur la nutrition (National Health and Nutrition Examination Survey) ou NHANES, menée auprès des ménages américains pour évaluer un éventail étendu de problème de santé dans le pays.

Pour en savoir plus

Les trois règles d’or pour bien étudier

Préparer à l'avance vos supports de révisions : quelque temps avant que la fin de vos cours, commencez à préparer tous les supports qui vous seront nécessaires (procurez-vous les cours qui pourraient vous manquer, complétez ce qui est incomplet, faites des fiches ou rassemblez les résumés, etc.

Faites un planning de révisions : comptez le nombre de jours dont vous disposez pour réviser sans compter la veille de l'examen, remplissez un tableau en répartissant les leçons à revoir dans vos journées en commençant par cours les plus anciens (étudiés au début de l'année) et en finissant pas les plus récents, alternez les matières.

Le travail pendant les journées de révisions : choisissez un lieu calme propice au travail et faites-y toutes vos révisions, mettez-vous au travail à heure fixe le matin et arrêtez le soir aussi à heure fixe, faites des nuits de sommeil de 7 heures au moins, la veille de l’examen, détendez-vous! 

Pour en savoir plus

Ne sous-estimez pas la sieste

Une étude scientifique américaine a confirmé les bienfaits sur le niveau de stress ou le système immunitaire d'une sieste même assez courte chez des hommes n'ayant dormi que deux heures la nuit précédente.

Selon cette recherche, faire une sieste rétablit dans l'organisme les niveaux d'hormones et de protéines permettant de combattre le stress, ainsi que de restaurer le bon fonctionnement du système immunitaire.

Pour en savoir plus

Quand Twitter diminue le stress

Selon la dernière enquête du Pew Research Center, les réseaux sociaux ne sont pas un facteur de stress dans nos vies. Au contraire. Les femmes, particulièrement celles qui utilisent Twitter (plusieurs fois par jour), le courriel (25 messages par jour) et le partage de photos par textos (au moins deux fois par jour), ont même un niveau de stress de 21% inférieur aux autres.

Un bémol, toutefois. Les réseaux sociaux sont paradoxalement aussi source de stress, notamment quand ils véhiculent des mauvaises nouvelles des proches.

Le stress en chiffres

  • Les hommes sont 7% moins stressés que les femmes.
  • Les femmes adeptes de certains réseaux sociaux sont 21% moins stressées que les autres.
  • Les femmes adeptes de Facebook sont 13% plus au courant des mauvaises nouvelles des proches que les autres femmes.
  • Les hommes adeptes de Facebook sont 8% plus au courant des mauvaises nouvelles des proches que les autres.

Pour en savoir plus

Méditer pour conserver sa matière grise

C’est connu que la méditation protège la substance blanche du cerveau. Selon une nouvelle étude réalisée par des chercheurs californiens, la méditation freinerait aussi la perte de matière grise qui accompagne inévitablement le vieillissement.

Les chercheurs ont comparé 50 personnes qui méditaient, en moyenne, depuis 20 ans à 50 personnes qui ne méditaient pas. Le volume de matière grise des membres du premier groupe était supérieur au volume des membres du deuxième groupe.

Les chercheurs ont toutefois prévenu que des facteurs (mode de vie, les traits de personnalité, etc.) y sont peut-être aussi pour quelque chose.

Pour en savoir plus

6 conseils pour avoir confiance en soi le jour des examens

1.  Préparez-vous à l’avance

Tâchez d’être prêt bien avant la date fatidique de votre examen, étudier à la dernière minute ne vous rendra pas serein comme vous devriez l’être. Et ce manque de sérénité va affecter votre confiance en vous, et donc votre performance.

2. Soignez votre sommeil

La nuit avant votre examen, dormez 8 à 10 heures pour être en pleine forme. La forme physique apporte de la confiance.

3. Prenez un petit déjeuner

Le jour de l’épreuve, prenez un petit déjeuner riche en protéine avec un bon jus d’orange riche en vitamine. Cela va aider votre cerveau à être en condition pour l’examen.

4. Visualisez-vous réussir

La visualisation positive donne de la confiance. Imaginez-vous le jour des résultats de l’examen, le sourire que vous affichez, à qui vous annoncez la nouvelle, et comment ils réagissent, voyez le scénario de façon positive dans votre esprit, comme s c’était déjà arrivé.

5. Maitrisez les pensées négatives

Pour garder la confiance en soi, il faut être capable de repousser le doute. Quand vous vous surprenez à penser négativement faites cet exercice de respiration : inspirez profondément pendant 5 secondes, bloquez la respiration pendant 5 secondes, puis expirez pendant 5 autres secondes.

6. Utilisez des affirmations positives

Conditionnez votre esprit à penser positivement grâce à des affirmations positives du genre « Je peux y arriver », « Je sais tout ce dont j’ai besoin ». Cela va vous conditionner à avoir confiance et à repousser naturellement les pensées d’échec.

Pour en savoir plus

Bouger pour éviter de se moucher

Selon une étude en ligne sur la grippe réalisée par la London School of Hygiene & Tropical Medicine, faire de l’exercice de façon énergique pendant au moins deux heures trente minutes chaque semaine réduit le risque d’attraper des maladies de type grippal de 10%. Ainsi, 100 cas de grippe pour 1000 personnes pourraient être évités grâce à quelques séances d’entraînement énergiques.

Bref, en suivant durant une heure un cours de Zumba le lundi, en jouant un match de tennis pendant une heure avec un ami le jeudi et en dansant une demi-heure le samedi, on atteint aisément son objectif hebdomadaire de 2 heures 30 d’activité physique énergique.

Pour en savoir plus